What the Bible says about light and seed

The True Light "In him, (the Lord Jesus) was life, and that life was the light of men. The light shines in the darkness, but the darkness has not understood it. The true light that gives light to every man was coming into the world,…the world didn’t recognize him." John 1:4,9.

The Good Seed and the Weeds “The kingdom of heaven is like a man who sowed good seeds in his field. But while everyone was sleeping, his enemy came and sowed weeds among the wheat and went away. Matthew 13:24,25.

Sunday, July 11, 2010

Les saisons dans la vie du chrétien - Purification par le feu - Chapitre I (4)

Un cœur brisé (Suite)
 Chapitre I
(Suite. Pour lire les texte précédents ou suivants, cliquer sur la barre latérale droite sur le chapitre numéroté sous le titre ("Les saisons dans la vie du chrétien")
« Oui, répond fermement l’humble Seigneur Jésus, cela aussi. Devant des hommes pécheurs, ils ont meurtri ma chair, ils m’ont battu jusqu’à ce que je ne sois plus reconnaissable, ils m’ont hué, moi, le parfait Fils de Dieu sans péché. Je ne pouvais même pas voir leur visage à cause du mélange de sang et de larmes que je versais pour eux mes enfants rebelles, mais mon Père n’a pas permis que leur colère, leur mépris, leur jalousie et leur ignorance aveugle me brisent les os. Dans le jardin quand « mon âme était bouleversée jusqu’au point de mourir, et que je me chargeais de ce fardeau d’amertume pour vous, mon Père n’a pas permis qu’il brise mes os. Sur la croix alors qu’ils se moquaient de moi, j’ai bu la coupe amère jusqu'à la fin et finalement quand le soldat perça mon cœur, mon Père ne permit pas que mes os soient brisés. Oui, mon fils, ma fille, je veux que tu laisses tout cela sur l’autel et aussi tes aspirations personnelles, tes rêves, tes projets, ta compétence et tout le reste tout comme je l’ai fait, en soumission parfaite et avec amour à la volonté du Père, pour que vous puissiez vous aussi connaître sa volonté parfaite, bonne et agréable pour votre vie ».

« Ces choses sont arrivées, afin que l'Écriture fût accomplie: Aucun de ses os ne sera brisé ». (Jean 19 :36).
Dans Romains 12 :1,2 Paul nous exhorte : « par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui sera de votre part un culte raisonnable. Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l'intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait ».

Nos corps contiennent du sel. Mais vous pourriez me demander, qu’est-ce que le sel a à voir avec le labour, la semence, le sacrifice et la récolte ? Patience!….
Dans Lévitique 2 :13, L’Éternel commanda à Moïse « Tu mettras du sel sur toutes tes offrandes; tu ne laisseras point ton offrande manquer de sel, signe de l'alliance de ton Dieu; sur toutes tes offrandes tu mettras du sel ». Le sel agent de conservation d’une grande valeur pour ses qualités antiseptiques et d’assaisonnement était un symbole de constance, de fidélité et de pureté et en tant que tel servait à caractériser la nature éternelle de l’alliance entre Dieu et Israël.

Nous avons vu auparavant que le sel bon pour le sol est celui qui retient sa salinité. En Israël, le sel était mélangé avec du gypse une roche à goût amer pour obtenir une sorte de plâtre qui servait à recouvrir les toits. Cela pourrait être une référence indirecte lorsque Jésus dit à ses disciples : « Vous êtes le sel de la terre. Mais si le sel perd sa saveur, avec quoi la lui rendra-t-on? Il ne sert plus qu'à être jeté dehors, et foulé aux pieds par les hommes », comme les Israélites passaient une parte de leur vie sur leurs toits plats.

4. Purification à travers le feu de l’affliction

Toutefois, avant de pouvoir l’utiliser, le sel doit passer par un processus de purification. Aussitôt qu’il entre en contact avec l’humidité, sa qualité inhérente d’absorption, semblable à une éponge dans l’eau, retient les impuretés contenues dans l’air humide.

En parlant maintenant du sel dans le contexte d’une occasion de chute causée par une personne, Jésus clarifie cet aspect de la pureté quand il déclare : « Car tout homme sera salé de feu. Le sel est une bonne chose; mais si le sel devient sans saveur, avec quoi l'assaisonnerez-vous? Ayez du sel en vous-mêmes, et soyez en paix les uns avec les autres ». (Marc 9 : 49-51).

Comment Le Seigneur rendrait sa pureté au sel en nous ? Through the fire of affliction.
Malachie 3:3 déclare: « Il s'assiéra, fondra et purifiera l'argent; Il purifiera les fils de Lévi, Il les épurera comme on épure l'or et l'argent, Et ils présenteront à l'Éternel des offrandes avec justice ».
On pourrait remarquer que nous ne sommes pas des fils de Levi comme Aaron et que nous sommes des prêtres selon l’ordre de Melquizédek. C’est juste, mais bien que l’épitre aux Hébreux s’adresse aux chrétiens juifs, je crois que les versets suivants peuvent s’appliquer aussi à nous gentils puisque nous sommes aussi enfants de Dieu par adoption. Paul parlant de la discipline du Seigneur : « Mais si vous êtes exempts de la discipline à laquelle tous ont part, vous êtes donc des enfants illégitimes, et non des fils. D'ailleurs, puisque nos pères selon la chair nous ont disciplinés, et que nous les avons respectés, ne devons nous pas à bien plus forte raison nous soumettre au Père des esprits, pour avoir la vie? Nos pères nous disciplinaient pour peu de jours, comme ils le trouvaient bon; mais Dieu nous disciplinent pour notre bien, afin que nous participions à sa sainteté. Il est vrai que toute discipline semble d'abord un sujet de tristesse, et non de joie; mais elle produit plus tard pour ceux qui ont été ainsi exercés un fruit paisible de justice ». (Hébreux 12 :8-11).

Connaîssons-nous la paix dans nos relations ? La paix et l’unité dans le corps du Christ ne se trouvent pas simplement par chance. Paul dans Éphésiens nous exhorte à : « marcher d'une manière digne de la vocation qui vous a été adressée,en toute humilité et douceur, avec patience, vous supportant les uns les autres avec charité, vous efforçant de conserver l'unité de l'esprit par le lien de la paix ». Nous possédons déjà l’unité si nous sommes en Christ, la partie difficile est de la conserver ou de la maintenir.

Ésaïe 48 : 17, 18 déclare:  «Ainsi parle l'Éternel, ton rédempteur, le Saint d'Israël: Moi, l'Éternel, ton Dieu, je t'instruis pour ton bien, Je te conduis dans la voie que tu dois suivre. Oh! si tu étais attentif à mes commandements! Ton bien-être (ou ta paix) serait comme un fleuve, Et ton bonheur (ou justice) comme les flots de la mer ». Notre Seigneur Jésus nous a donné un nouveau commandement :  « que vous aimiez les uns les autres comme je vous ai aimés ». (Jean 15 :12). Je crois qu’un grand empêchement dans l’œuvre du Seigneur dans nos communautés viennent du manque de lien de la paix ; (rappelons-nous que le manque et oubli du premier amour pour le Seigneur est exactement la caractéristique que Jean reproche aux Ephésiens (Apocalypse 3) auxquels s’adresse Paul. La paix est aussi un des fruits de l’amour.

Ce manque de paix est-il manifeste entre époux, parents et enfants, frères et sœurs chrétiens de la même ou différentes églises ou dénominations ? Est-ce que l’eau de notre ville est devenue saumâtre ? Est-ce que les relations entre chrétiens dans notre ville démontrent l’amour, la paix et l’unité ou sommes-nous en train de couvrir le manque de réalité divine dans nos vies, les blessures, la discorde, l’amertume et le ressentiment avec nos gentils et polis sourires du Dimanche ?

En suivant l’exemple du prophète Élisée, comment pourrions-nous rendre la douceur et la pureté à l’eau coulant de la source (le flot de l’eau vivifiante du Saint-Esprit en nous) et rendre la terre (notre cœur, notre vie et nos relations) productive à nouveau? En permettant et en demandant que le Seigneur nettoie notre vase ou coupe, nos cœurs et qu’il purifie le sel en nous en acceptant de bon cœur le feu purifiant de l’affliction et des épreuves sans nous plaindre et sans amertume. Après tout, la façon la plus rapide pour que le sel pénètre un sol (le cœur que ce soit le nôtre ou celui des autres) dur et stérile est de le diluer et c’est exactement ce que le chrétien peut faire avec ses larmes.

Père bien-aimé, selon ta parole dans le Psaume 56 :8, ton serviteur David t’a demandé de « recueillir ses larmes et de les mettre dans une outre ». Que nous puissions voir ta main dans nos épreuves et les accepter comme agent purificateur dans nos vies. Nous, ton corps te demandons de créer en nous par la puissance du Saint –Esprit un cœur pur et de libérer les larmes que tu as recueillies dans ces vases brisés et de les verser sur les cœurs endurcis afin qu’ils se radoucissent tout comme la pluie que tu envoie tombe sur le juste autant que sur l’injuste pour ramollir la terre et produire de la croissance.

A suivre. A notre prochaine rencontre. Jean-Louis.

3 comments:

  1. je découvre ce verset ...combien ce il me touche
    "Toi tu tiens le compte de chacun des pas de ma vie errante , et mes larmes même tu les gardes dans ton outre.leur compte est inscrit dans ton livre "

    merci pour ce message de la souffrance qui "nous rend meilleur"

    am

    ReplyDelete
  2. Je pensais a toi en ecrivant, il y a peu de gens aujourd'hui dans les villes qui ont une idee de la vie a la campagne, je sais que tu apprecies toutes ces metaphores de la vie agricole et que chacun de nous peut s'identifier a la souffrance. C'est un peu plus facile de partager quand tu l'as vecu, mais le Seigneur est bon et il guerir nos blessures et se sert de nous pour aider les autres, rien ne se perd dans l'economie divine, ne? Vous comptez les jours? Tchau.JL.

    ReplyDelete
  3. Il me semble effectivement que les larmes sont salées !
    ShalalaAir

    ReplyDelete

Your comment is appreciated and helps me in choosing various subjects for my posts. Thank you. Ce blogger apprécie vos commentaires qui l´aident à choisir de nouveaux thèmes.. Seus comentarios são bemvindos e ajudam este blogger na escolha de uma variedade de temas.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...